Carlos Camino

Formé dans une école hôtelière à Lima, il choisit après 6 ans d’exercice professionnel au Pérou, un départ pour la France en 2003. Il multiplie les maisons étoilées ou non… C’est en 2009 qu’il choisit de reprendre ses études au lycée hôtelier à Lyon, pour approfondir sa connaissance de la langue et de son pays d’accueil, maîtriser les rouages des institutions françaises, avec, en point de mire, l’ouverture de son propre établissement. Son diplôme obtenu, il ouvre les portes de son  « Miraflores » en août 2013.

Il y crée une cuisine franco-péruvienne audacieuse, avec des saveurs parfois marquées, parfois douces et délicates.

Natif de la Sierra à 3000m, où tout se trouve là, à portée de main : tomates quinoa, pommes de terre, piment, herbes. Il apprend à cuisiner avec des ingrédients millénaires, qui ont une forte identité.
Les ingrédients péruviens sont son patrimoine, son héritage, et l’Europe aujourd’hui les découvre. L’éclosion de la cuisine péruvienne était pour lui une évidence. Avec sa venue en France, il marie désormais les deux cultures.

Les saisons l’influencent, les produits, les souvenirs, rien n’est figé pour son processus créatif. Il n’emprunte rien aux chefs qui l’ont vu travailler, il ne se revendique d’aucune influence. Il se laisse porter par ses envies, des envies qui déroutent parfois les clients. «  Ma cuisine est comme moi : éprise de liberté  et sans concession».

Son style unique est l’expression d’un parcours qui relève parfois du combat, parfois de la chance, mais toujours de beaucoup de travail et d’honnêteté. !

« Je veux essayer de modifier le regard des clients, tant sur mon pays d’origine que sur la gastronomie française en général. Une cuisine peut être épicée et délicate, peut être emprunte de traditions et moderne, peut être d’influence étrangère et distinguée. Je cuisine aujourd’hui pour que les gens ressentent tout cela. »

Mon objectif désormais : surprendre et enthousiasmer !

Il obtient la reconnaissance du Gault et Millau dès la première année d’ouverture, avec 2 toques, puis reçoit en 2015 le trophée espoir Rhône-Alpes du même célèbre guide.

La Carte

Retrouvez Carlos Camino sur Instagram